Rythme alimentaire 1ère année

Rythme alimentaire 1ère année

Šeškinė A la naissance, lors des trois premiers jours à la maternité, bébé perd 10% de son poids. C’est normal! Alors quand pédiatre et sage-femme veulent lui donner un complément alimentaire quand vous avez décidé d’allaiter, je m’insurge! C’est non, touchez pas à mon gosse!

http://m-g.wine/?styl=la-norville-cherche-une-femme&a96=38 De la naissance à 3 mois:

Bébé tète quand il veut, en général toutes les 2 heures. De toute façon on lui donne à la demande.

http://pesa.com.mx/?rybawka=sistema-de-citas-de-texto&713=fc A partir de 3 mois:

Bébé tète toutes les 3 heures. Ca ne se fait pas du jour au lendemain, pas de pression. Quand on entend pédiatre et sage-femme on dirait que c’est du jour de son 3ème mois, pile, comme par magie. On vous recommande en effet d’instaurer un rythme alimentaire. Restez zen. Bébé n’est pas un robot à qui on donne des directives en veux-tu en voila. Chaque enfant est très différent. Vous pouvez essayer de faire diversion pour allonger le temps entre les repas par exemple, c’est un bon moyen pour savoir son degré d’appétit, mais sans forcer.

De 5 à 6 mois, la diversification alimentaire:

La diversification alimentaire commence. Un légume à la fois 2 à 3 jours de suite (pour voir s’il n’y a pas d’intolérance, d’allergie), en purée bien lisse. 15 jours plus tard, introduction du fruit en compote, cuite. Le/la pédiatre vous recommande les bases carottes/courgettes en légumes et la pomme/poire en fruit. Moi je fais en fonction des produits de saison, et bio surtout. C’est aussi l’occasion de manger à la cuillère pour choupi. Il ne faut rien forcer: si bébé veut tant mieux, s’il ne veut pas, re-tenter plus tard ou mangez-le vous même. L’alimentation et la découverte de nouvelles saveurs et nouveau moyen de s’alimenter (la cuillère) doit être du domaine du plaisir. Et bébé sait ce qui est bon pour lui, si si ;o)

Normalement, à 4h d’intervalles:
matin: tétée
midi: 120g de légumes puis tétée
goûter: 120g de compote puis tétée
soir: tétée et rien la nuit. Enfin ça…. On n’y est pas encore

De 6 à 9 mois:

On introduit un peu de viande, la blanche d’abord. Perso je ne lui en donne pas tous les jours, voir rarement. Ainsi que beurre ou huile, type colza, olive. Très important les bonnes matières grasses végétales pour le développement du cerveau. Et un peu de fromage comme le gruyère ou le parmesan. Et puis à 8 mois on introduit le gluten tout doucement. Nous on a commencé à lui donner les croûtons de la baguette bien durs pour ses petites dents mais à force de salive, ça se transforme en boulette et il s’étouffe avec. Dans ce cas bien stressant, penchez le en avant sans attendre, voir mettez-lui la tête en bas si c’est resté coincé pour qu’il crache plus facilement. Le top ce sont les gâteaux qui fondent dans la bouche genre petit beurre. Mais toujours sous surveillance bien évidemment.

Normalement, à 4h d’intervalles:
matin: tétée
midi: repas complet: viande, légume puis compote de fruit. Plus de tétée au déjeuner.
goûter: 120g de compote puis tétée
soir: tétée et rien la nuit. Enfin ça…. On n’y est pas encore.

De 9 à 12 mois:

On augmente les quantités.

Normalement, à 4h d’intervalles:
matin: tétée
midi: 200g de purée puis yaourt et compote mais je ne lui donne pas de yaourt
goûter: 120g de compote et un gâteau puis tétée. Mon pioupiou adore son gâteau. Et j’adore le regarder manger, il est craquant!
soir: tétée et rien la nuit. Enfin ça…. On n’y est toujours pas, mais alors pas du tout!

Bon avec la halte-garderie, la tétée au goûter ce n’est pas possible. Du coup c’est yaourt de brebis pour bibi (j’évite les produits à base de lait de vache. Le gabarit brebis est plus proche du notre). Mais je m’interroge sur le « lait végétal » à la place du yaourt en terme de bienfait santé. La tétée oui, mais me tirer mon lait, pfffff, c’est galère quand même. Alors quelle meilleure alternative santé pour mon petit? J’enquête et vous tiens au courant.

Et puis les rythmes… Moi je m’en fais tout un steak. C’est que les professionnels veulent de la régularité et ça me met la pression. Je ne cesse de regarder ma montre… mais le sommes nous nous-même, régulier chaque jour? Pourquoi le rythme est-il si important? Pour le coucher, mon bébé se frotte les yeux, entre 19h30 et 20h30 selon sa journée, selon son heure de réveil et les siestes courtes ou longues qu’il a faite, et les activités. Je m’interroge…. Mais il faut que je me calme. Respire maminou, regarde ton gosse et fais lui confiance!

J’ai arrêté d’allaiter mes enfant vers leur 15 mois. N°1 a enchaîné les laits de brebis ou chèvre selon l’arrivage dans les magasins bio. Le sevrage est passé comme une lettre à la poste: c’est papa qui donnait les premiers biberons pendant mon absence. Pour numéro 2, ça été plus compliqué: elle a daigné prendre les biberons après 4 mois de sevrage. Nous compensions avec des yaourts jusqu’à ce qu’elle soit prête pour les biberons. On avait bien évidemment tout esssayé: brebis, chèvre, vache, poudre, poudre amande…

Mes enfants ont 2 et 4 ans, et c’est lait entier de vache pour les 2. Le grand prend le bib le matin, la petite, matin au réveil et le soir au moment du coucher, après les dents, hahaha.

Maintenant les enfants sont à table avec nous et mangent comme nous, moins le sel. Ils mangent ce qu’ils veulent de leur assiette. Ils ne sont jamais obligés de finir mais à la condition qu’ils ne réclament pas entre les repas. Les 2 règles sont:

1) s’ils sortent de table, c’est qu’ils n’ont plus faim;

2) ils mangent pendant les repas.